Syndicat National des Producteurs d'Alcool Agricole

Grâce à la publication d’un nouvel arrêté, le 5 mars 2021, de plus en plus de véhicules essence peuvent aujourd’hui être équipés d’un boîtier E85 homologué.

Avec la publication, le 5 mars 2021, de l’arrêté modificatif du 19 février 2021, la plupart des voitures essence immatriculées depuis le 1er janvier 2001, si elles sont compatibles avec le SP95-E10 (*), peuvent à présent être équipées d’un boîtier homologué par l’État. Cela représente un potentiel de 10 millions de voitures en France.

En effet, après les véhicules de 14 CV et moins, à injection directe ou indirecte, ce seront, après le passage de tests à l’UTAC par les fabricants de boîtiers E85, les véhicules de 15 CV et plus. Ce nouvel arrêté permettra aussi dès le 1er avril 2021 d’équiper de boitiers E85 homologués les voitures munies d’un filtre à particules qui pourront ainsi rouler au Superéthanol-E85 (et à toutes les essences dans le même réservoir).

Dans le même temps, le réseau de stations-service distribuant du Superéthanol-E85 ne cesse de progresser avec 2 342 stations (février 2021), soit 1 station sur 4, confortant ainsi de plus en plus d’automobilistes à faire poser un boîtier E85.

Ce nouvel arrêté constitue une bonne nouvelle pour le portefeuille des automobilistes : alors que les prix des carburants repartent à la hausse depuis novembre 2020, retrouvant leur niveau de février 2020, le Superéthanol-E85 lui est resté stable. Il n’a augmenté que de 2 centimes par litre , passant de 0,65 €/l le 6/11/2020 à 0,67 €/l le 26/2/2021, contre 17 centimes pour le gazole et 16 centimes pour le SP95-E10 sur cette même période (**).  Certaines Régions soutiennent financièrement la pose des boîtiers E85 (Sud-PACA et Hauts-de-France). Rappelons, en outre, que la pose d’un boîtier homologué E85 permet d’économiser plus de 500 euros par an pour 13 000 km parcourus par rapport aux essences sans plomb classiques.

C’est une bonne nouvelle aussi pour l’environnement : contenant entre 60 % et 85 % de bioéthanol, le Superéthanol-E85 réduit en moyenne de 50 % les émissions nettes de CO2 et de 90 % les émissions de particules par rapport à l’essence fossile. « Made in France », le bioéthanol est issu d’une biomasse provenant à 100 % de l’agriculture française et ne contient pas d’huile de palme.

Autant de bonnes raisons pour équiper votre voiture d’un boîtier et contacter l’un des installateurs agréés près de chez vous.

* ce qui est le cas de 9 véhicules sur 10.

** prix-carburants.gouv.fr

Malgré une année 2020 marquée par une crise sanitaire sans précédent et deux confinements impactant la circulation automobile, les carburants SP95-E10 et Superéthanol-E85 ont continué leur marche en avant.

– Première essence de France, le SP95-E10 a atteint une part de marché record de 50,6 % en décembre 2020 ;

– Le Superéthanol-E85 a enregistré une hausse de la consommation de 4 sur 12 mois alors que tous les autres carburants sont en repli (-14 % pour les essences) ;

– Le nombre de stations-service distribuant le SP95-E10 (6 820 stations) et le Superéthanol-E85 ne cesse d’augmenter (+ 32 % avec 2 305 stations E85 en janvier 2021, soit 565 stations supplémentaires par rapport à 2020). Les ouvertures de stations E85 ont fortement progressé chez les distributeurs (Intermarché, Système U, Leclerc, Carrefour…) comme chez les pétroliers (Total, Avia…)

– La progression est continue pour la pose des boîtiers E85 avec plus de 15 000 boîtiers homologués installés en France en 2020. Près de 9 véhicules du parc essence sur 10 sont désormais éligibles à cet équipement ce qui représente 10 millions de véhicules. 15 modèles de boîtiers E85 ont déjà été homologués par l’État. Ils sont désormais proposés par cinq fabricants (détails sur www.infoe85.fr) : Biomotors, FlexFuel Energy Development, ARM Engineering, Borel et eFlexFuel.

– C­­ompétitivité des prix à la pompe et soutien au pouvoir d’achat des automobilistes sont assurés avec un Superéthanol-E85 qui reste de loin le carburant le moins cher du marché des essences. Plus écologique, il est donc moins taxé. A 0,66€ /l en moyenne, soit deux fois moins cher que le SP95-E10, son prix n’a pas varié en 2020 contrairement à celui du SP95-E10[1] et du diesel[1] (qui ont progressé respectivement de + 10 centimes et + 11 centimes par rapport à début novembre 2020. Par rapport aux autres essences, l’E85 permet d’économiser plus de 500 euros par an pour 13 000 km parcourus.

Les perspectives de croissance pour les mois à venir sont très bonnes pour le Superéthanol-E85 avec la commercialisation de nouveaux modèles flex-E85 d’origine chez Jaguar et Land Rover (Discovery Sport Flex Fuel Hybride, Range Rover Evoque Flex Fuel Hybride et Jaguar E-Pace Flex Fuel Hybride) dès la fin 2020.

En ce début 2021, Ford annonce le lancement d’une nouvelle gamme de quatre véhicules particuliers et 2 véhicules utilitaires disponibles à l’été. Il s’inscrit dans le prolongement du succès rencontré par le SUV Kuga Flexifuel E85 lancé en 2019 (6 000 véhicules vendus en six mois de commercialisation). Enfin, un nouvel arrêté portant sur l’homologation des boîtiers de conversion E85 sera publié prochainement. Les demandes de la filière d’élargir le périmètre des véhicules concernés par l’installation des boîtiers E85 aux véhicules de 15 CV et plus et aux véhicules équipés de filtres à particules sont en passe d’être acceptées.

Offre de véhicules Flexifuel élargie, densité accrue des réseaux de stations-service, nouveaux boîtiers E85, bilan économique et environnemental favorables, carburant d’origine végétale « made in France », contexte réglementaire français et européen consacrant la décarbonation du secteur des transports et la transition énergétique… : tous les signaux sont au vert en 2021 pour le SP95-E10 et le Superéthanol-E85 qui voient leur potentiel de croissance encore renforcé.

[1]  Prix au 15 janvier 2021 sur www.prix-carburants.gouv.fr